#MusicMonday, Bad Bunny : le latin-trap rappeur avec qui tu dois faire un feat!!

Ozuna, J Balvin, Anuel AA, Nio Garcia,…la scène reggaeton/trap rap latino qui inonde vos oreilles!!! Si si, je vous assure vous les avez déjà entendu, ne serait-ce qu’au supermarché ou pendant votre shopping. C’est assez virale! Celui qui m’intéresse particulièrement, c’est le petit jeune : Bad Bunny. Mais, entre nous, vous les connaissez? Alors, quand il s’agit de Kanye West ou du cucul de sa femme, là il y a du monde….je vais arrêter, sinon vous allez penser que j’ai une obsession sur ce couple (quel pseudo média en a pas?! ahahah).

Loin de l’époque où l’industrie musicale nous vendait des tubes de l’été juste pour l’été.  Avec internet, fini les saisons, nous voila avec des sons qui font bouger les fesses toute l’année et ce n’est pas pour déplaire aux hommes (einh les coquinous!!). Puis en ce moment, si tu ne fais pas un feat avec Bad Bunny, tu es « has been ». Véridique de véridique! Bon j’exagère, comme souvent. C’est le chanteur du moment avec qui il faut collaborer : Cardi B, Will Smith, Jennyfer Lopez et Drake l’ont bien compris. Même Sean Paul s’incruste sur « Mia » à la radio New yorkaise, Hot 97. Si le Roi du dance hall est en arrivé là, c’est qu’il y a quelque chose….va falloir revoir son trône. Je ne peux pas comparer cette mode à celle des collaborations avec Timbaland, maiiiiiiis presqueeee ahahah (ouais mais non c’est pas le même niveau!!).

Plus sérieusement, dans le Monde, l’espagnol est la deuxième langue étrangère la plus parlée, derrière le mandarin. Aux États-Unis, qui n’a pas de langue officielle au niveau fédéral, plus de 40 millions d’américains utilisent l’espagnol (ce qui représenterait 60% des français en France) et le spanglish dans tout ça? Un pote d’origine portoricaine de New-york blaguait souvent en disant qu’il y avait plus de portoricains dans cet état que sur l’île officielle. N’oublions pas les chaines et programmes américains en espagnol. Pour vous dire l’importance de cette langue et la population (même si on englobe les origines : les colombiens, les portoricains, les mexicains,…). Il existe même une étude expliquant qu’en 2050, ce sera l’espagnol la langue la plus parlée au pays de Barack Obama (laissez moi dans mon ignorance! Consciente du président actuel 🙈). Oui, 2050 c’est loiiin, déjà demain…. Vous l’aurez compris, le marché est fructueux, les vieux labels de musique ont plutôt intérêt de trouver les nouvelles têtes « spanish », où Sony music Latin va tout raffler!! Bon  je ne vais pas vous sortir des tableaux et des graphiques excel. Pour conclure, il faut faire une collaboration avec Bad Bunny, Nicky Jam ou un autre rappeur latino de trap. Lorsque vous rassemblez la plupart d’entre eux vous obtenez jusqu’à plus de 1,5 milliard de vues pour un clip, « Té boté ». Plus précisément, le remix de « Té boté » avec Bad Bunny car il y a plusieurs versions. Comme par hasard en sa présence, c’est l’explosion au compteur. Bien entendu, il n’y a pas que ça, maiiiiiis presquuuueeee…quelle galérienne, je finis mes « couplets » de la même façon,  comme du trap latino huhu

Cardi B X JBalvin X Bad Dunny 788 millions de vues en même pas un an, Marc Anthony X Will Smith X Bad Bunny 108 millions de vues depuis la rentrée,  Bad Bunny X Drake 480 millions de vues en 2mois, Jennifer Lopez X Bad Bunny 62 millions de vues, …etc…etc Je peux continuer avec les classements sur le Bilboard et..etc…etc  et ça nous donnerait un post ennuyeux et long!

Aaaahhh mais attendez!! Je n’ai même pas parler du sujet principal : Mister Bad Bunny, l’addict des lunettes et aux looks extravagants (comme la plupart des rappeurs du moment). Ce jeune portoricain de son vrai nom Benito Antonio Martínez Ocasio (no joke sur les montres einh!) a seulement 24ans (ça se voit tout de même), s’est fait connaitre grâce à soundcloud où un DJ l’a fait signer pour son label et après la success story commence. De « Soy peor« , qui le positionne parmi les précurseurs de latin-trap, à aujourd’hui, il y a juste deux ans qui se sont écoulés : un album, des collaborations à tout va (« la Union hace la forza »), une voix qui se reconnait (limite crooner de quartier, avec son auto-tune),14 nominations dont 3 gagnées, une des têtes d’affiche de la prochaine Coachella, des styles loufoques, des coupes à la footballeurs….Oh d’ailleurs, un point sans importance que je voulais mentionner : je préfère ces loveurs de rappeurs latinos à nos nouveaux rappeurs aux cheveux longs lissés (PNL, SCH,…👋). On est pas en 2019? On juge pas la qualité d’un chanteur à sa popularité internet? Alors à sa coupe? 🤣

Bon alors prêt pour un featuring avec ce « mauvais lapin »? Pour ma part, je vais le déguster….🥑Ahahah comment baisser ma street crédibilité de 0 à -25 et mon sérieux (que je n’ai pas lol) en ne parlant pas des Golden Globes…? 💚Allez bon #MusicMonday à vous et besos de mi 🍑💋

 

Laisser un commentaire